Covid-19 et quarantaine en Espagne : la député Samantha Cazebonne répond à nos questions

Depuis le 18 juin 2017, Samantha Cazebonne est député de la 5ème circonscription des Français établis hors de France (Espagne, Portugal, Andorre et Monaco). La semaine du 6 mars 2020, plusieurs élus de l’Assemblée nationale sont testés positifs au Coronavirus Covid-19. Par précaution, Samantha Cazebonne, installée à Majorque dans les Baléares (elle a d’ailleurs été proviseure du Lycée français de Palma), applique avec sa famille les mesures de confinement recommandées. Alors que l’Espagne est désormais obligatoirement confinée depuis sept jours a fermé une grande partie de ses frontières, la député a répondu à nos questions sur la situation pour les Français installés à l’étranger.

En tant que député de la 5ème circonscription des Français établis hors de France, que pensez-vous des mesures drastiques qui ont été prises en Espagne depuis le samedi 14 mars par décret ? 

Ces mesures même drastiques et inédites me semblent essentielles pour protéger chacun d’entre nous puisque le virus Covid-19 n’épargne personne. Je salue les personnels sanitaires mobilisés et les remercie pour leur engagement à vaincre cette épidémie qui nous touche tous, mais aussi tous ceux qui nous aident à vivre en travaillant dans le secteur de la distribution et les services des transports (tout particulièrement les personnels navigant qui viennent rechercher nos compatriotes à l’étranger pour les acheminer vers la France). Aujourd’hui, c’est aussi à chacun de nous de respecter avec rigueur les règles et de rester à la maison, confinés. C’est ensemble que nous vaincrons et nous ne répéterons jamais assez le “Quédate en casa” et les mesures barrières à respecter. 

Comment s’organisent les élus face à cette pandémie pour les étrangers établis hors de France ?

Avec mon équipe nous sommes en télétravail depuis une semaine et continuons de répondre aux mails et nombreuses questions de nos concitoyens en cette période exceptionnelle. Nous relayons également un maximum les consignes données par chacun des quatre pays qui composent la 5ème circonscription des Français établis hors de France (Espagne, Portugal, Andorre et Monaco). Nous suivons et sommes également en contact direct avec les ambassades et consulats ainsi qu’avec les Ministres et leurs cabinets qui agissent pour les Français hors de France. c’est une mobilisation de tous, de tous les instants et je salue leur engagement sans faille depuis plusieurs jours, tout comme leur professionnalisme dans l’accompagnement de cette situation inédite.

Les Français qui le souhaitent, parce qu’ils se sentent mieux en France près de leurs proches pendant cette quarantaine, peuvent-ils encore facilement rentrer ? Est-ce que cela constitue un risque collectif ? 

Les consignes évoluent chaque jour et pour chaque pays. A cette heure, il est demandé de réduire les déplacements nationaux et internationaux aux seuls indispensables. Beaucoup de compagnies aériennes annulent parfois sans prévenir leurs vols et dans certains aéroports il est annoncé également la fermeture de plusieurs terminaux.

Certaines frontières terrestres sont déjà fermées quant à elles. Je conseille aux Français de se renseigner sur les sites des consulats et ambassades afin d’avoir les informations les plus actualisées possible : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/.

Aujourd’hui chacun doit être responsable et accepter de prendre sa part de sacrifice en restreignant ses libertés de circulation. Il y va de l’intérêt général et individuel.

Quel est le rôle de l’Union européenne dans la gestion de cette crise sanitaire ? 


Le rôle de l’Union européenne (UE) est d’apporter une réponse commune à une pandémie qui teste notre solidarité, à tous les niveaux. Plus la réponse sera collective, plus elle sera efficace, à la fois pendant la crise sanitaire, sociale et économique que nous vivons, comme après.

Ainsi, Mme Von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a annoncé que la Commission souhaite assouplir radicalement les règles européennes en matière d’aides d’État afin de fournir aux entreprises les liquidités nécessaires. Il sera important aussi que les Etats aient les marges de manoeuvre nécessaires pour financer les mesures d’urgence sanitaires et sociales. Si chaque peuple reste souverain en matière de gestion de crise, il est souhaitable que l’UE puisse coordonner des décisions prises par les pays et qui ont des conséquences en chaine sur les autres (gestion de fermeture des lignes aérienne, tarification des billets en cas de crise majeure….)


Les annonces d’Emmanuel Macron concernent-elles les Français de l’étranger ? 

Les Français sont soumis aux règles locales s’ils résident à l’étranger et à celles annoncées par le Président de la République française s’ils sont sur le territoire français.


Il me semble enfin important de rappeler aux Français de respecter toutes les mesures barrières et de consulter, pour plus d’information, les réseaux sociaux de l’Ambassade de France en Espagne :

Si les Français sont en déplacement et ont du mal à rentrer dans leur pays de résidence, les Ambassades et consulats sont aussi là pour les aider et discuter avec les gouvernements concernés afin de trouver des solutions de rapatriement.

Publicités

Laisser un commentaire